Quand toute la planète est sur play, l'actualité PlayStation l'est aussi !

[TEST PS4] Dead Nation : Apocalypse Edition

Posté par caillou71 le 9 mars 2014 à 12 h 00 min
Rick Grimes n'a qu'à bien se tenir !

INTRODUCTION


Disponible en exclusivité sur PlayStation 4 depuis le 5 mars dernier, Dead Nation : Apocalypse Edition est la nouvelle version du dual-stick shooter/zombie culte sorti en décembre 2010 sur PS3. Développé par le même studio qui a créé l’excellent Resogun, un autre shoot’em up exclusif à la PS4, la version « Apocalypse Edition » de Dead Nation est accessible gratuitement aux abonnés du PlayStation Plus durant le mois de mars 2014.


SCÉNARIO


Dead Nation : Apocalypse Edition, qu’est-ce que c’est ? C’est un shoot’em up en vue aérienne gore et nerveux jouable en solo ou en coopération. Au niveau du scénario, le joueur se retrouve plongé dans une énième invasion de zombies au coeur d’une ville obscure. Votre objectif sera, vous vous en doutez bien, de vous échapper à cette terrible épidémie, le tout étant scénarisé dans une campagne découpé en plusieurs niveaux. Le joueur a le choix entre un homme ou une femme lors du lancement de la partie, le choix restant une affaire de skin uniquement. En plus de l’histoire originale, il est également important de noter que cette nouvelle édition comprend également le DLC « Road to Devastation ».


GAMEPLAY


Puique le mode multijoueur est l’un des points forts du jeu, autant commencer par celui-là. Que ce soit sur un même écran ou par le biais du online, le coopératif de Dead Nation : Apocalypse Edition est très joussif, ce dernier pouvant alors supprimer une possible sensation de répétitivité que le joueur peut ressentir en solo. Jouer sur un même écran est une chose vraiment appréciable par les temps qui courent où seul le mode online est privilégie par les développeurs et où les soirées entre amis autour d’une même console disparaissent avec la constante diminution qu’ont les jeux à proposer des modes multijoueur à écran scindé ou à écran partagé avec plusieurs manettes sur un même écran. A noter également qu’il existe une compatibilité avec l’application officielle PlayStation App, celle-ci permettant aux joueurs de bénéficier d’un second écran afin de surveiller leurs statistiques en même temps qu’ils jouent.

Concrètement sur le terrain, vous allez avancer vers votre objectif en tuant tous les zombies qui essayent de vous barrer la route. Alors que le jeu peut paraître bourrin et bordélique, il n’en reste pas pour autant un titre stratégique et coopératif (dans le cas du mode multijoueur évidement) afin de gérer au mieux l’espace de la carte et les différents éléments qui peuvent s’y trouver. Le joueur qui fonce dans le tas la tête baissée et l’arme au poing ne survivra pas longtemps. La précaution sera donc de mise en avançant prudemment et en éliminant progressivement les hordes de zombies, quitte à reculer par moment. Certains éléments du décor pourront être utilisés comme les voitures qui exploseront, attirant et tuant des zombies. En multijoueur, une certaine complémentarité pourra s’effectuer, l’un s’équipant lourdement pour lutter contre les Sécators ou les Jumpers, l’autre pouvant être plus léger pour les zombies de base et les Blasters.

Que ce soit sur PS Vita avec Super Stardust HD ou sur PS4 avec Resogun, le studio finlandais est un fin connaisseur des bons shoot’em up. Et bien que Dead Nation : Apocalypse Edition ne nous mette pas aux mains d’un vaisseau et nous cantonne sur Terre, il n’en reste pas moins un excellent titre : survitaminé, nerveux et gore sont les trois adjectifs à retenir de la nouvelle production d’Housemarque. Et tout comme tout bon shoot’em up qui se respecte, l’aspect scoring n’est également pas très loin et c’est en enchaînant les zombies et en ramassant des caisses spécifiques que vous atteindrez le haut des charts du leaderboard mondial des joueurs PS4. Et outre les caisses qui multiplient vos points, ce seront de la vie ou des sous qu’elles vous offriront, l’argent servant à renforcer votre armure ou vos armes (plus de puissance, de cadence de tir, de munitions dans un chargeur, de munitions pouvant être transportées, de précision avec un viseur laser) et à acheter des munitions ou des équipements. Les touches sont intuitives et très simples : le stick gauche sert à se déplacer tandis que le droit est utilisé pour viser ou déplacer la lampe torche. La touche L1 sert à lancer un équipement (leurre, grenade, mine, cocktails Molotov, dynamite) alors que R1 sert à tirer avec votre arme (fusil, fusil à pompe, SMG, lance-flammes, canon à lames, canon, électrocuteur). Les touches L2 et R2 servent d’une part à sprinter et d’autre part à attaquer au corps-à-corps. Les touches directionnelles sont quant à elle utilisées comme sélection rapide d’armes ou d’équipements et la touche R3 est utilisée pour recharger.


GRAPHISMES


Les graphismes sont nets et propres sur la PlayStation 4, en full HD 1080p. Les textures et les effets ont été améliorés sur cette nouvelle version pour rendre le jeu encore plus fluide et plus net qu’il l’était sur PS3, un lifting important et non pas secondaire comme on peut le penser au premiers abords d’ailleurs. Dans un titre où la visibilité et la clarté du champs de vision sont deux éléments importants à ne pas négliger, ce changement de résolution en est donc un bon pour Dead Nation : Apocalypse Edition.


IMAGES



BANDE SON


Outre le fait que la bande-son rock et péchue correspondent parfaitement bien à l’ambiance générale de Dead Nation : Apocalypse Edition, elle apporte un réel intérêt au jeu dans le fait qu’elle évolue selon la situation présente ou à venir à l’écran. Si la bande-son passe à la vitesse supérieure, c’est bien souvent que le danger n’est pas loin. Les bruitages comme les râles des zombies, les tirs de mitraillette ou les explosions sont de très bonne facture. Comme ça l’était pour Resogun, petite mention également aux voix-off qui sortent de l’enceinte de la DualShock 4.


DURÉE DE VIE


La difficuté est au rendez-vous, les modes de jeu le sont aussi. Campagne solo, Coopération, Coopération en ligne, Arcade, Infini, Défi… Tous sont présents dans le shoot’em up pour offrir au joueur un contenu conséquent. Dans le mode Arcade, vous devez survivre à six manches d’action avec un nombre d’ennemis croissant. Le mode Infini est le mode dans lequel vous ne bénéficierez d’aucun point de contrôle, d’aucune sauvegarde et que d’une seule vie. A chaque fois que vous finissez un niveau, vous pouvez avec le mode Défi l’envoyer à un ami pour qu’il essaie de battre votre score. En plus de ces différents modes de jeu, des items pourront être débloqués, une galerie d’images notamment ainsi que des souvenirs.

Un intéressant système a également été ajouté : le mode Diffusion+. C’est un système dans lequel le joueur peut diffuser sa partie de manière interactive, les spectateurs pouvant influencer depuis leur PS4 ou leur navigateur Internet grâce à un système de vote positif ou négatif. Les votes produiront dans la partie du joueur des effets variables (jusqu’à 30 différents), allant alors de l’envoi de nouvelles munitions à la désactivation de la capacité de courir.


BILAN


LES PLUS :
  • Un gameplay survitaminé, nerveux et gore.
  • Un contenu conséquent.
  • Un mode coopératif jouissif.
LES MOINS :
  • Le solo pouvant être répétitif.
  • Une visibilité parfois maladroite.

NOTE FINALE


15 / 20 !

CONCLUSION


Pour les connaisseurs de la version initiale sortie sur PlayStation 3, le shoot’em up du studio finlandais n’apporte pas là grand chose de nouveau hormis le sérieux lifting et le mode Survie du DLC « Road of Devastation ». Mais que ce soit pour ces adeptes ou pour les non-initiés, il serait toutefois faux que de dire que Dead Nation : Apocalypse Edition n’apporte pas la même nervosité et la même jouissance que la version originale, que ce soit en solo ou en coop.

À lire aussi :

À propos de l'auteur de cet article :

“Adulescent shooté à la culture geek, associé secret d'Heisenberg, amant de Daenerys Targaryen, passager sombre de Dexter, ghostwriter de The Walking Dead, je suis l'une des 2 couronnes de Planète Playstation.”

» Il a déjà écrit 1878 articles sur Planète PlayStation.

Son ID PSN est :   Son site est : http://planete-play.fr/

Adsense

    Rejoignez-nous sur Facebook

    Rejoignez-nous sur Google Plus