Quand toute la planète est sur play, l'actualité PlayStation l'est aussi !

[TEST PS Vita] Deception IV : Blood Ties

Posté par Crunch le 7 mai 2014 à 17 h 00 min

» Acheter Deception IV : Blood Ties sur PS Vita via Amazon
d'autres titres PS Vita sont disponibles dans notre sélection de jeux.

Prêt à humilier et tuer vos ennemis de manière sadique à travers le jeu PS Vita Deception IV : Blood Ties ?

INTRODUCTION


Cette licence, peu connue en France par son manque d’épisodes publiés, est cependant disponible depuis des années sur le sol sol japonais. Deception fait avec « Blood Ties » son premier passage sur la PlayStation Vita de Sony.

Histoire de se mettre de l’ambiance, l’éditeur a décidé de placarder sur la jaquette le nombre de pièges qu’il sera possible de trouver dans ce jeu que nous pouvons qualifier de sadique. Effectivement, le but du titre sera d’enchaîner les pièges pour faire des combos et éliminer vos ennemis avec classe. On commence l’aventure ?


SCÉNARIO


Plongé dans la peau de Laegrinna, une jeune femme plutôt séduisante, vous devrez partir à la quête de douze versets sacrés dans un seul but : pouvoir retrouver son père qui n’est autre que le diable. Pour cela, la jeune femme ne sera pas seule car elle pourra compter sur trois autres personnages qui sont trois déesses. Ces déesses représentent trois spécialités, à savoir Caelea pour l’élégance, Veruza pour le sadisme et enfin Lilia pour l’humiliation. Ce sont ces spécialités qui seront au centre des attentions au fil de l’aventure, notamment avec les objectifs bonus fixés par celles-ci.

Comme nous l’avons dit en introduction, le but sera d’humilier avec sadisme les ennemis qui se mettront sur votre chemin. Pour cela, en plus des déesses, tout un tas de pièges seront de la partie avec des spécificités propres. Nous pourrons par exemple trouver une peau de banane ou un râteau du côté de l’humiliation mais aussi d’autres éléments plus impressionnants qui font des dégâts importants comme une pendule qui frappera du plafond pour détruire des pièces de l’environnement ou tout simplement envoyer les ennemis plus loin dans la pièce. En plus des pièges disponibles qu’il sera possible d’acheter au fil de l’aventure pour mettre à  jour sa liste de matériel, les pièges vous seront d’une grande utilité dans les différentes pièces du jeu. Effectivement, que cela soit dans une zone où un train passera ou dans une autre zone où la lave coule à flot, vous aurez de quoi mettre à mal vos adversaires en combinant les différents objets.

C’est d’ailleurs sur le point soulevé précédemment que coule l’essence du titre car il faudra allier l’environnement où vous vous situez aux pièges que vous aurez placé pour réaliser un maximum de combos (et gagner potentiellement plus de points). Cependant, cela ne s’arrête pas la car il faudra prendre en compte les points forts de vos ennemis car certains seront insensibles à certains de vos pièges (piège à loup, rocher géant…) et c’est la que commence toute la réflexion pour réaliser les meilleurs enchaînements afin de prendre le pas sur vos ennemis le plus rapidement possible mais aussi pour avoir le plus de points afin de pouvoir varier les pièges de manière régulière car même si le côté jouissif et sadique et bien présent, il est vite possible de se lasser du jeu. Surtout quand les ennemis disposent d’une barre de vie gigantesque avec la possibilité de régénérer des points de vie alors qu’ils étaient à l’agonie, prêt à subir le coup de grâce.


GAMEPLAY


Du côté du gameplay, on ne peut pas faire plus simple ! Effectivement, le personnage contrôlé ne peut pas agir directement dans les combats car celui-ci ne peut que courir d’un endroit à l’autre et cela s’arrête la. Une fois mis en sécurité, il sera possible de placer des pièges un peu partout pour faire des combos en passant par un menu en appuyant sur la touche rond. Dans ce menu, des petites cases permettent de savoir où il est possible de poser les pièges selon l’environnement avec les effets de ceux-ci (basculement, impact…) représentés par des flèches. Au delà de ça, la touche croix est disponible pour déclencher les pièges. Éventuellement, selon les bonus ajoutés au fil de l’aventure, les touches carré et triangle pourront servir pour restaurer votre vie, déclencher un piège additionnel ou esquiver pour n’en citer que quelques-uns car cela dépend bien évidemment de votre configuration.

Pour revenir au côté déplacement de Laegrinna, il faudra attirer les ennemis dans les pièges pour déclencher les combos car ils vous poursuivront tout bêtement, sans prendre le temps de réfléchir pour éviter les pièges ou inverser les rôles en vous piégeant. On notera donc un problème au niveau de l’intelligence artificielle qui est trop simpliste, pas assez développée. C’est d’ailleurs ce point qui risque de freiner le joueur sur la longue traîne car enchaîner les combos est un point, les enchaîner sans trop être poussé, sans avoir de résistance, en est un autre. Même si des défis sont présents pour l’élégance, le sadisme et l’humiliation afin d’obtenir plus de points, vous aurez probablement tendance à user souvent des mêmes pièges qui sont efficaces et qui vous mettront à l’abri plus rapidement. Nous aurions aimé encore plus de pièges accessibles librement.


GRAPHISMES


Les graphismes de ce jeu vidéo ne sont pas les meilleurs que nous avons pu voir passer sur la portable de Sony. Effectivement, les graphismes ont quelques années de retard et pourraient presque tourner sur l’ancienne génération de portable PlayStation, la PSP. Les textures et surtout la modélisation des personnages est très limite, tout juste acceptable. Cependant, le personnage principal, Laegrinna, est plutôt bien réalisé contrairement à la plupart des autres ennemis rencontrés dans cette aventure.


IMAGES



BANDE SON


Les doublages du titre ne sont pas en français mais cela n’est pas dérangeant en soit car on retrouve la langue japonaise qui rajoute le côté fun et rappel les origines du jeu malgré les sous-titres en français pour comprendre, un minimum, l’histoire que les développeurs ont voulu nous raconter.

À part ça, les musiques utilisées dans ce titre s’avèrent agréables et collent avec les actions des ennemis, notamment lors des phases d’attaque. Malheureusement, elles ont tendance à revenir assez vite ce qui peut engendrer une certaine monotonie et redondance en jouant à Deception IV : Blood Ties.


DURÉE DE VIE


La durée de vie dépendra de l’affinité que le joueur aura avec le titre en terme de combinaisons et de pièges utilisés. En dehors du mode histoire qui prendra quelques heures tout de même, d’autres modes sont disponibles dans le jeu vidéo. Nous pouvons ainsi trouver un mode similaire au monde histoire avec un peu plus de liberté apportée au joueur car il est possible de choisir une salle précise ainsi que les ennemis pour s’entraîner et préparer des combos. Un autre mode, plus intéressant, est composé de 100 missions avec des objectifs bien précis qu’il faudra débloquer par paquet de 10 pour accéder à une seconde partie de missions jusqu’à arriver aux 100 missions. Enfin, un autre mode mettant votre sens créatif est de la partie où vous pourrez créer vos pièces, y placer vos pièges et envoyer le tout à vos amis.


BILAN


LES PLUS :
  • Un gameplay différent d'autres jeux avec un côté jouissif.
  • Le doublage des voix en japonais.
  • Du Cross-Play et Cross-Save avec la version PS3.
LES MOINS :
  • Le mécanisme de jeu trop répétitif sur la traîne.
  • Aucune utilisation des fonctions de la PS Vita (tactile, gyroscope...).
  • Une caméra qui vous fera tourner la tête.

NOTE FINALE


13 / 20 !

CONCLUSION


Pour conclure, l’idée de pouvoir faire tourner en dérision vos ennemis et les éliminer avec sadisme est très bonne et cela va permettre de se défouler avec modération quelques instants. Cependant, sur la traîne, le jeu risque d’être lassant. Il faudra donc y jouer modérément sous peine d’écœurement.

Même si les graphismes et la bande son ne sont pas des exemples de perfection, la durée de vie ainsi que les différents pièges disponibles dans le titre sont un bon plus même si on aurait aimé encore plus de pièges pour varier les plaisirs. L’engouement autour du titre variera selon les joueurs mais celui-ci mérite qu’on découvre son style même si cela sera dans quelques jours que dans quelques mois.

À lire aussi :

À propos de l'auteur de cet article :

“Créateur et Administrateur de Planète PlayStation, mon équipe et moi même partageont l'actualité des consoles PlayStation du moment, la PS Vita et la PS4 à travers de nombreux articles variés (images, vidéos, annonces, trophées...) mais également des fiches complètes permettant de créer votre collection de jeux vidéo en toute liberté.”

» Il a déjà écrit 2316 articles sur Planète PlayStation.

Son ID PSN est : Crunch_62590  Son site est : http://planete-play.fr/

Adsense

    Rejoignez-nous sur Facebook

    Rejoignez-nous sur Google Plus