Quand toute la planète est sur play, l'actualité PlayStation l'est aussi !

[TEST PS Vita] Metal Gear Solid HD Collection

Posté par caillou71 le 4 décembre 2013 à 10 h 03 min

» Acheter Metal Gear Solid HD Collection sur PS Vita via Amazon
d'autres titres PS Vita sont disponibles dans notre sélection de jeux.

Metal Gear Solid arrive sur notre console portable avec 2 épisodes... Et cela s'annonce plutôt pas mal avec le test de la compilation.

INTRODUCTION


A cette époque où sortir des compilations d’anciens grands jeux issus de licences phares remastérisés est devenu monnaie courante, la PS Vita n’échappe pas à la règle. Et c’est Metal Gear Solid qui ouvre le bal sur notre console portable préférée avec Metal Gear Solid HD Collection. Sorti tout d’abord sur PS3 et Xbox 360 en février dernier, le jeu vidéo s’offre une édition portable que nous avons décrypté pour vous.


SCÉNARIO


La compilation comporte seulement deux jeux distincts, contrairement aux consoles de salon qui en possèdent trois. On retrouve ainsi Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty et Metal Gear Solid 3 : Snake Eater sur l’édition portable. Konami a volontairement amputé la compilation de Metal Gear Solid : Peace Walker, alors présent sur les versions PS3 et XBOX 360, sûrement dans le but de ne pas faire de l’ombre à la version PSP disponible sur le PSN. Il est évident qu’une version remasterisée de cet épisode avec les 2 sticks qu’offre la PS Vita susciterait plus d’intérêt que la version PSP pourvu que d’un seul. On pourra aussi noter l’absence du Metal Gear Solid premier du nom. Cet épisode lui aussi absent n’a surement pas été ajouté à la compilation pour la même raison : ne pas gêner la version PSOne, version jouable avec notre PS Vita à la sortie du firmware 1.80 qui ne saurait tarder.

La dilogie présent dans cette compilation manque donc d’un troisième épisode qui l’aurai rendu plus riche mais aussi plus intéressante. Mais outre ces décisions financières, Metal Gear et Metal Gear 2 : Solid Snake sont quand à eux bien présents. Insérés dans le menu de Metal Gear Solid 3 : Snake Eater, ces deux versions sorties initialement il y a plus de 20 ans sur MSX offrent un véritable aspect rétro à la compilation.

Le scénario, fer de lance de la série Metal Gear Solid est toujours d’un excellent acabit. Dans une ambiance d’infiltration militaire, l’histoire nous plonge littéralement dans l’action à grand spectacle sans négliger le scénario qui reste profond et intéressant. Afin de ne pas spoiler quoi que ce soit, ce test laissera au joueur de découvrir l’histoire et l’univers de chacun de ces 2 Metal Gear Solid.


GAMEPLAY


Concernant le portage sur notre console portable, le minimum syndical à été fait. La seul fonction empruntée à la PS Vita est le tactile, fonction qui sert au joueur à choisir ses équipements et ses armes, remplaçant les touches L2 et R2 de sa grande sœur de salon. Une simple pression sur l’écran et l’arme ou équipement disparaît, et en maintenant vous choisissez précisement de ce que vous voulez porter. Les possibilités gyroscopiques et le touchpad ne sont pas présents. Tous le reste sera possible à l’aide des boutons classiques de la console, comme au bon vieux temps. Certains diront que ne pas avoir utilisé totalement les fonctionnalités permet de garder d’âme véritable du jeu. Mais au vu des possibilités de la console, on est quand même un peu déçu. Le gameplay reste quant à lui fidèle aux versions d’origines, ce qui demandera au joueur un certain temps d’adaptation pour prendre en main tous les mécanismes du jeu. En particulier en ce qui concerne Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty, épisode où la caméra fixe est imposée. En ce qui concerne Metal Gear Solid 3 : Snake Eater et sa caméra livre héritée de Subsistence, c’est un pur bonheur.

Mais les problèmes d’antan sont restés les problèmes d’aujourd’hui. Concernant l’IA par exemple, les ennemis tournent toujours en rond sur une dizaine de mètres, de manière complètement prévisible et idiote. Pareil pour certains bugs présents dans les anciennes versions qui sont encore d’actualité. Si les fonctionnalités de la console sont sous-utilisées, la compilation offre la possibilité de transférer ses sauvegardes entre les versions PS3 et PS Vita, le Cross-Play. Le transfert peut se faire soit par le cloud de Sony, soit par Wi-fi. Cette manipulation, simple et rapide, bloque la sauvegarde d’origine, ce qui oblige le joueur à jouer sur la console cible. Mais a l’énorme avantage de ne pas continuer le jeu des deux cotés et de multiplier ainsi les sauvegardes sur les deux consoles.


GRAPHISMES


Cette compilation rassemblant 2 jeux âgés de presque une dizaine d’années offre une qualité graphique plutôt bonne, voir très bonne pour Metal Gear Solid 3 : Snake Eater. Les jeux sont beaux et fluides. La version PS Vita n’a pas à rougir et est au niveau de celles dédiées à la PS3 et la XBOX 360. Sans être sensationnel, le travail de remastérisation des deux titres est correct. A titre de comparaison avec l’épisode 3DS, la qualité est excellente, ce qui rend honneur à la fois à la qualité de la console portable de Sony et à la qualité du jeu tant par la fluidité que par le rendu graphique.


IMAGES



BANDE SON


L’univers de l’infiltration est rendu convenablement. La cohérence des doublages anglais d’un épisode à l’autre accentue énormément l’immersion. La qualité des musiques et des bruitages vont dans le même sens.


DURÉE DE VIE


Même sans Metal Gear Solid et Metal Gear Solid : Peace Walker, la durée de vie est complète et chaque opus nous livre une histoire et une aventure bien différente. Avec les deux MGX (même s’ils ne remplacent pas un troisième épisode), les différents modes de jeu et les missions annexes, la longévité de cette compilation est donc très bonne. Il faudra alors compter une quinzaine d’heure pour chaque jeu, sans compter les niveaux de difficulté à modifier et les easter eggs à trouver.


BILAN


LES PLUS :
  • Deux MGS dans le creux de la main.
  • Une adaptation classieuse et fidèle.
  • Un scénario digne de films hollywoodiens.
  • Graphiquement beau et fluide.
LES MOINS :
  • Pas de MGS ou MGS : Peace Walker !
  • Des fonctionnalités sous utilisées.
  • Une prise en main délicate, en particulier pour MGS 2.

NOTE FINALE


14 / 20 !

CONCLUSION


Même si le travail est réduit au minimum syndical, la compilation est fidèlement reproduite. Les épisodes proposés restent emblématiques et de très bonne qualité. Au vu du contenu, la compilation est un must-have pour tous les amateurs d’infiltration. Le problème, c’est plutôt ce qui manque à la compilation et qui peut en freiner plus d’un.

À lire aussi :

À propos de l'auteur de cet article :

“Adulescent shooté à la culture geek, associé secret d'Heisenberg, amant de Daenerys Targaryen, passager sombre de Dexter, ghostwriter de The Walking Dead, je suis l'une des 2 couronnes de Planète Playstation.”

» Il a déjà écrit 1878 articles sur Planète PlayStation.

Son ID PSN est :   Son site est : http://planete-play.fr/

Adsense

    Rejoignez-nous sur Facebook

    Rejoignez-nous sur Google Plus