Quand toute la planète est sur play, l'actualité PlayStation l'est aussi !

[TEST PS Vita] Thomas Was Alone

Posté par Crunch le 5 décembre 2013 à 11 h 45 min
Quelques semaines après sa sortie, découvrez le test PS Vita du jeu vidéo indépendant Thomas Was Alone.

INTRODUCTION


Thomas Was Alone est un jeu indépendant minimaliste mais non simpliste, développé par Mike Bithell, nouveau dans le monde des développeurs.

Avant un jeu flash, Thomas Was Alone est la fois un jeu de Plate-forme et un Puzzle-game. Ce jeu vidéo nous présente un personnage principal : Thomas, une I.A perdue dans un monde qui pour lui n’a aucun sens, dans lequel il se sent seul. Il nous faudra donc l’accompagner dans son épopée et dans ses rencontres. Émotion et réflexion sont au rendez-vous.


SCÉNARIO


Thomas est un petit rectangle rouge (représentant l’I.A qu’il est), qui se promène dans un ordinateur. La solitude lui est malheureusement bien familière. En parcourant le monde, il fera des rencontres d’autres I.A ayant chacune une forme particulière et des capacités précises : grand saut, double saut, flottement, changement de la gravité… Et c’est en s’entraidant et en mettant le pouvoir de chacun au service de tous, que nos personnages progresseront jusqu’au point de téléportation qui les transportera au niveau suivant.

C’est par le biais de niveaux d’une difficulté croissante, que vont naître des sentiments plus ou moins amicaux entre les héros. L’entraide sera donc primordiale. Il semble important de préciser que des commentaires écrits rajoutent au scénario des détails sur l’action, les interactions et humeurs des héros ou encore le caractère de chacune des I.A.

Ainsi comme vous devez vous en doutez, la progression dans les niveaux est proportionnelle à la difficulté et aux rencontres (10 niveaux, 10 personnages). Ainsi Thomas commence l’aventure seul et finit avec des amis, l’amitié étant le réel thème de ce jeu. Et croyez-nous, vous allez les trouver très attachantes ces petites formes géométriques.


GAMEPLAY


Avant de traiter le gameplay, il faudra préciser que ce jeu est à l’origine un jeu flash, et donc il parait logique que la jouabilité est assez simple et répétitive. Vous n’aurez qu’à sauter, avancer et reculer.

Cependant le gameplay n’est pas si simpliste car il vous sera demandé d’utiliser les capacités de chacun dans un ordre précis pour atteindre les objectifs, ce qui rend le jeu très tactique (surtout lorsque l’on a plus de 5-6 personnages à gérer…). C’est d’ailleurs ce type de gameplay qui enlève l’aspect répétitif du jeu, malgré ces 100 tableaux (10 tableaux par niveau).

La difficulté est donc exponentielle, plus vous avez de personnages, plus les niveaux sont complexes, et plus vous avez d’interactions à gérer. Il faudra donc user de tactique et de logique pour venir à bout de plusieurs niveaux en prenant soin d’utiliser les capacités de vos personnages habillement et dans le bon ordre.


GRAPHISMES


N’oublions pas que Thomas Was Alone reste un indies, et comme généralement dans ces jeux, les graphismes ne sont pas le point fort. Néanmoins, comme dans son ensemble, les graphismes sont minimalistes et non pas simplistes. En effet, les plateformes sont de formes extrêmement géométriques et le background est tout simplement une couleur unie. Mais à côté de ça, le jeu est fluide et nous présente même un jeu d’ombre.

Il est en réalité basé sur le contraste entre les personnages et le décor, et donc entre les couleurs vives et le noir. On peut donc conclure que d’un point de vue graphique, le design convient parfaitement au jeu, et accessoirement à la bande son.


IMAGES



BANDE SON


La musique du jeu est plutôt légère et douce, correspondant parfaitement. Dans cette catégorie, il semble évident de parler d’une grosse partie du jeu qui est la narration. Danny Wallace lit le script pour faire parler les personnages et non raconter beaucoup de détails ce qui donne un sens au jeu, d’autant que les carrés et rectangles ne sont pas particulièrement expressifs. Le discours est sobre mais on remarque un léger trait d’humour assez plaisant. On assiste donc à une lecture apaisée de l’histoire à laquelle on joue, un régal pour nos oreilles en plus de la musique.

Il faut cependant noter que la narration est en anglais, et donc malgré la simplicité du discours en cas de non compréhension, il faudra arrêter de lire la narration écrite sur l’écran (par écrit, la narration est en français), ce qui peut avoir tendance à casser le rythme. D’autant plus que l’écran de la PS Vita ne permet pas une lecture si facile que ça des commentaires.


DURÉE DE VIE


Il faudra compter 4 ou 5 heures de jeu, qui peuvent se faire facilement d’une traite. Il faut comprendre que la durée de vie est liée également à la non présence de bonus, ou de quêtes annexes. Cependant un DLC est déjà sorti et il y en aura sans doute d’autres étant donné le succès de Thomas Was Alone sur la PS Vita.


BILAN


LES PLUS :
  • Un gameplay minimaliste et addictif.
  • Le scénario narré par Danny Wallace.
  • Une qualité graphique propre et une bande-son agréable.
  • La difficulté croissante.
LES MOINS :
  • La durée de vie beaucoup trop courte.
  • Un DLC à acheter dès le lancement du jeu.

NOTE FINALE


16 / 20 !

CONCLUSION


Si vous aimez les jeux de Plate-forme et les jeux de réflexion, Thomas Was Alone est fait pour vous ! Il est également parfait pour se détendre entre deux parties de jeu plus intenses. Le scénario n’est pas incroyable, mais la façon de le découvrir en vaut le détour.

Son Gameplay minimaliste ne doit pas vous arrêter, une fois dépassé les niveaux tutoriaux, on l’oublie grâce à la difficulté croissante.

À lire aussi :

À propos de l'auteur de cet article :

“Créateur et Administrateur de Planète PlayStation, mon équipe et moi même partageont l'actualité des consoles PlayStation du moment, la PS Vita et la PS4 à travers de nombreux articles variés (images, vidéos, annonces, trophées...) mais également des fiches complètes permettant de créer votre collection de jeux vidéo en toute liberté.”

» Il a déjà écrit 2316 articles sur Planète PlayStation.

Son ID PSN est : Crunch_62590  Son site est : http://planete-play.fr/

Adsense

    Rejoignez-nous sur Facebook

    Rejoignez-nous sur Google Plus