Quand toute la planète est sur play, l'actualité PlayStation l'est aussi !

[TEST PS Vita] WipEout 2048

Posté par Crunch le 3 décembre 2013 à 22 h 41 min

» Acheter WipEout 2048 sur PS Vita via Amazon
d'autres titres PS Vita sont disponibles dans notre sélection de jeux.

Découvrez le test du jeu vidéo Wipeout 2048, l'opus portable qui n'a rien à envier à son prédécesseur PS3.

INTRODUCTION


Nous commençons tout de suite ce test, sur l’un des jeux les plus attendus lors de la sortie de la PS Vita avec le titre Uncharted Golden Abyss également édité par Sony Computer Entertainment.


GAMEPLAY


Pour le novice de WipEout que je suis, le championnat 2048 fait office de formalité, et il assez facile d’obtenir le platine sur toutes les épreuves. En revanche dès 2049, les ennuis commencent pour obtenir le trophée platine (certaines épreuves résistant plutôt bien à mes coups d’accélérateur voyez-vous…). En 2050, vous êtes dans le bain, le vrai, le dure, celui qui vous fait comprendre que l’on passe à la ligue supérieure.

Pas de panique cependant, le jeu vous propose purement et simplement de zapper une épreuve au bout de 3 échecs.

D’ailleurs elles sont au nombre de 4 :

– Contre La Montre : tout seul sur la piste, deux tours, à vous d’être plus rapide que le chrono.
– Course : à 8 sur la piste, finissez dans les premiers ( 5 en 2048, 4 en 2049, et sur le podium en 2050 ) par tout les moyens possibles. Le canon et les roquettes sont de rigueur.
– Combat : durée limitée, avec un seul but : tirer sur tout ce qui bouge et engranger un maximum de point (et rester en vie, accessoirement…).
– Zone : seul, votre vaisseau accélère petit à petit. Évitez les murs et gardez le plus longtemps possible votre énergie.

Il existe aussi les épreuves prototypes, qui vous permettent de débloquer un nouveau vaisseau de chaque équipe, pourtant ainsi le nombre de bolide à 20 : 5 équipes, 3 types de vaisseaux et 1 prototype pour chaque équipe, voila ce qui vous attend. Passer les preuves et augmenter son rang (accumulation d’XP) vous feront débloquer de nouvelles épreuves et de nouveaux bolides.Vitesse, Combat et maniabilité, à vous de choisir les réglages parfaits selon le type d’épreuve.

Il nous reste un autre aspect à traiter dans ce test : le mode multijoueur.

Se présentant un peu comme le mode solo, il consiste en une grande campagne, dont chaque épreuve est ponctuée de petit défis (ne pas finir dernier, toucher 2 vaisseaux avec des armes par exemples). Toujours comme dans le mode solo, le passe ou le passe élite vous rapporteront de l’XP, toujours dans le but d’augmenter votre rang.

Bien fichu, nous n’avons pour le moment rencontré que peu d’attente, et ce malgré le faible débit. L’expérience en ligne est assez fluide, malgré quelques ralentissements, surtout en mode combat, mais c’est un défaut que l’on rencontre également en solo (comme je vous le précisais en introduction).


GRAPHISMES


Dans ce jeu de course futuriste (oui, le 2048 n’est pas là que pour décorer), on en prend clairement plein la vue. C’est immédiat et cela qui vous marque d’entrée de jeu .

On est au même niveau que l’opus de la grande sœur PS3, mis à part quelques rares ralentissements (nous y reviendrons plus en détails dans la suite du test). Au niveau des graphismes on joue donc déjà dans la cours des grands, on comprends alors pourquoi ce jeu est disponible dès la sortie de la console : sans doute pour épater les premiers joueurs et séduire les potentiels acheteurs.

De plus, la compatibilité avec son homologue PS3 Wipeout HD Fury sur certaines courses (4 pour être précis) en fait également un des premiers témoins du Cross-play PS Vita / PS3. Malgré certaines particularités que nous offre la PS Vita (jouer avec le gyroscope et l’écran tactile), ces fonctionnalités restent assez imprécises, donc souvent peu utiles. Cela aura le mérite de vous amuser 5 minutes, mais les petits plus de la PS Vita s’arrêtent la.

De même, il n’y a pas de réalité augmentée comme le laissait supposer les trailers, pas vraiment de regret me direz-vous, mais cela aurait tout de même pu être divertissant.


IMAGES



BANDE SON


La bande-son apportée à ce jeu vidéo est tout simplement extraordinaire car elle nous plonge au sein des courses à haute vitesse avec le plus grand effet possible grâce à la qualité apporté à cette partie. Ainsi, nous pouvons retrouver une ambiance futuriste mélangée à de l’électro pour un rendu sublime.


DURÉE DE VIE


Avec un début assez abordable, la suite des courses augmente crescendo pour offrir de vrais défis aux joueurs qui risqueront de vous donner du fil à retordre. Surtout si votre but est de platiner le jeu vidéo ou d’obtenir une médaille élite à chacun des niveaux disponibles. Comme souvent, si vous avez des amis qui jouent au titre, le mode multijoueur va considérablement allonger la durée de vie mais pas uniquement car avec NEAR, vous aurez la possibilité de voir les scores de vos amis issus du PSN pour tenter de les pulvériser à votre tour.


BILAN


LES PLUS :
  •  Les graphismes grandioses, sans pour autant sacrifier la fluidité du jeu, un exploit sur console portable.
  •  La bande son est excellente : la musique electro se mariant parfaitement avec le rythme ultra-speed de la course. A noter que vous pouvez également mettre votre propre musique via le lecteur de la console.
  •  Le multi est bien pensé, il offre de grands moments de plaisir et permet également de jouer en ad-hoc et contre un (ou plusieurs) joueurs PS3.
LES MOINS :
  • Il faudra repasser à la caisse pour les joueurs ayant acheter le jeu d'occasion et voulant se frotter aux joies du multijoueur. Un procédé un peu honteux je trouve , mais qui tend à se généraliser. Qui peut bien penser que l'occasion tue l'industrie du jeux vidéo ?
  • Pas de possibilité de créer de salon Online pour jouer avec ses amis des 4 coins du globe. Tant pis.
  • Les temps de chargements assez longs entre les courses.

NOTE FINALE


18 / 20 !

CONCLUSION


Le studio Sony de Londres nous a pondu un jeu magnifique, nous démontrant, s’il le fallait encore, que la console méritait amplement son achat. La maniabilité aux sticks est sans nul doute beaucoup plus précise que ce que pourrons atteindre les smartphones et autres tablettes, quand à la puissance graphique, c’est très beau comme je vous l’ai dit, mais il ne fait aucun doute que la bête en a encore sous le capot.

Pour une première expérience de jeu sur PS Vita, c’est bluffant. Si certains se plaignent du line-up inégal de la console, on peut avancer sans nul doute que l’on a rarement vu d’aussi bons jeux à la sortie d’une console.

À lire aussi :

À propos de l'auteur de cet article :

“Créateur et Administrateur de Planète PlayStation, mon équipe et moi même partageont l'actualité des consoles PlayStation du moment, la PS Vita et la PS4 à travers de nombreux articles variés (images, vidéos, annonces, trophées...) mais également des fiches complètes permettant de créer votre collection de jeux vidéo en toute liberté.”

» Il a déjà écrit 2316 articles sur Planète PlayStation.

Son ID PSN est : Crunch_62590  Son site est : http://planete-play.fr/

Adsense

    Rejoignez-nous sur Facebook

    Rejoignez-nous sur Google Plus